Rechercher


Affronter le capital pour une relance de l'activité !

26/12/2012 07:00

 

Un contre-budget différent :

 

Le Front de Gauche entend relancer l'activité pour permettre la réduction du déficit. Il s'agit toutefois de faire une politique de la demande et non de l'offre comme c'est le cas aujourd'hui malheureusement, et donc de changer radicalement la logique productiviste défendue par les libéraux et les sociaux-libéraux. Pour faire front contre l'austérité, il est nécessaire de proposer une alternative concrête et c'est précisément ce que Guillaume Etievant, responsable de la Commission Economie du Parti de Gauche rappelle. Pour consulter l'intégralité du contre-budget 2013, proposé par le Parti de Gauche : Contre-Budget. En attendant, en voici une petite synthèse des principales mesures qu'il faut retenir :

 

1) Affronter le capital :

 

Par la taxation :

- Suppression des niches fiscales (environ 42 milliards d'euros/an)

- Réforme globale sur l'Impôt sur le revenu :

14 tranches d'impôts, dont la tranche supérieure, taxée à 100%, est 20x le revenu(médian) maximum, et l'ensemble des revenus du capital réintégré sur l'imposition sur le revenu. (environ 20 milliards d'euros/an)

- Mise en place d'une TVA pour les produits "grand luxe" (environ 4,6 milliards d'euros/an).

- Suppression des exonérations sociales (environ 22 milliards d'euros/an)

- Taxe sur la publicité

 

En attaquant la finance :

- Création d'un pôle public bancaire (avec nationalisation de la BMP et Société Générale) (environ 30 milliards/an financé par l'emprunt et conservant les activités de dépôt)

 

2) Puis, relance de l'activité :

 

Logement :

- Construction de 200 000 logements sociaux (coût d'environ 30 milliards d'euros)

 

Pouvoir d'achat :

- Augmentation du SMIC à 1700 euros brut (en indexant les minimas sociaux sur cette progression)

- Augmenter les bas salaires des fonctionnaires

 

Emploi :

- Embauche de 30 000 fonctionnaires en 2013

 

Ecologie :

- Nationalisation de EDG-GDF et Areva (environ 40 milliards d'euros)

 

Education :

- Augmentation du budget de 14,9 milliards d'euros

- Arrêt des financements aux écoles privées en faveur des écoles publiques

- Service public de la petite-enfance (création de 100 000 places en crèches) (environ 2,3 milliards d'euros en 2013)

 

Cyprien J.

 

 

Synthèse de l'intervention de Guillaume Etievant au Parti de Gauche : http://www.dailymotion.com/video/xv13hw_le-contre-budget-2013-du-parti-de-gauche-presentation_news