Rechercher


Espagne : Refus légitime de l'austérité

04/08/2012 07:00

 

Mariano Rajoy et son gouvernement de droite n'en finissent pas d'enfoncer l'Espagne dans une récession économique désastreuse pour l'ensemble de la population. En effet, l'austérité ne cesse d'accabler le pays d'une rigueur déconcertante : comment des mesures aussi restrictives et anti-sociales pourraient-elles rétablir l'équilibre des finances publiques et répondre aux besoins d'une population en recherche d'emploi, de sécurité, de logement, etc... ?

 

Cette austérité devrait se poursuivre jusqu'en 2014 malheureusement, puisque le chef du gouvernement imagine de manière incensée pouvoir rapporter plus de 65 milliards d'euros à l'état. La question est donc de savoir de quelle façon ?! Car, jamais des restrictions budgétaires n'ont permis à un pays de relancer sa croissance économique, mais au contraire de l'engouffrer d'avantage encore dans la récession. Et il est facile de deviner qui sont les premiers à en souffrir...

 

Ainsi, pour répondre aux mesures du gouvernement Rajoy, des milliers d'espagnols avec les différents syndicats du pays et partis de gauche, manifestent chaque jour leur mécontentement et souhaitent qu'il y ait au moins un référendum sur ces plans de rigueur relatifs à cette politique d'austérité absurde. Sans quoi, l'ampleur du mouvement contestataire pourrait bien s'étendre dans le temps : ils étaient près de 100 000 personnes à manifester au coeur de la capitale, Madrid, et plus de 800 000 personnes dans l'ensemble du pays, le 11 juillet dernier. Combien seront-ils les mois à venir ?...

 

Il y en a assez de ces "plans de rigueur" annonçés par les gouvernements irresponsables ! Ils engendrent chômage (près de 26,4 % en Espagne), suppression de fonctionnaires, fermeture de services publics, réductions d'effectifs (hopitaux, écoles...), baisse des salaires et donc du pouvoir d'achat, hausse de la TVA, etc... C'est le 2e plan d'austérité annonçé par le gouvernement de droite, combien en faudra-t-il pour enfin comprendre que cela ne sert strictement à rien !? Hier la Grèce et le Portugal, aujourd'hui l'Espagne et l'Italie, demain la France ???... Il est grand temps d'en finir avec cette politique dont on voit bien qu'elle ne sert à rien d'autre qu'à creuser d'avantage les inégalités et apauvrir les populations.

 

Cyprien J. 

 

 

Photo en début d'article : http://www.humanite.fr/monde/les-fonctionnaires-espagnols-voient-noir-501600