Rechercher


Fiscalité : La fausse bonne idée de l'écotaxe

13/11/2013 07:00

 

"Si l'urgence écologique est une réalité, disons-le tout net : la vision de l'écologie de Mr Hollande n'est pas la nôtre ! Oui à la transition écologique, non à l’écologie au rabais, punitive et inefficace ! Le pseudo débat national sur la transition énergétique, le comité pour la fiscalité écologique, la conférence environnementale... sont pour nous un habillage cosmétique.

 

Pour preuve, dans le PLF 2014, le budget du ministère de l’écologie est diminué de 6,5%, ce qui signifie une suppression de 522 emplois (équivalent temps plein) et une diminution de 500 millions d’euros. Une fois de plus, l’écologie est sacrifiée par le gouvenrnement. Et voici l'écotaxe... Est-ce qu'une politique écologique doit se réduire à une mesure fiscale, dans un contexte d’austérité où le sentiment de "ras-le-bol fiscal", encouragé par les medias dominants, a dépassé ses cercles traditionnels de la droite ? Sans toucher aux directives européennes qui organisent le dumping social, sans mesures fortes en faveur de la reconversion de l'agriculture, et sans taxer les transports qui utilisent les autoroutes ? Ce n'est pas sérieux.

 

L'écotaxe : une aberration sociale... et écologique

 

Cette taxe, réclamée par Europe Ecologie les Verts, est pourtant directement d'inspiration libérale, puisqu'elle a été inventée et adoptée par le gouvernement Sarkozy en 2009. L'idée est à priori séduisante : taxer les transports routiers de marchandise pour essayer de favoriser les circuits courts, mais également les modes de transports alternatifs plutôt que le tout-camion (fluvial, ferroutage...) et doubler d'un système de bonus/malus selon le niveau de pollution générée par les véhicules. Sauf que... son taux n'est pas si prohibitif (environ 13 centimes du KM) mais surtout le transport sur autoroutes en est tout simplement exonéré ! Cette taxe ne peut qu’accélérer la disparition des petites exploitations agricoles et de transports ainsi que du commerce de proximité au profit de l’agrobusiness, des grandes surfaces et des transporteurs internationaux... bref du modèle productiviste, générateur de pollution et de gaz à effet de serre.

 

A qui devait profiter le crime ? Qui gère les autoroutes ? Des entreprises privées. A qui devait être confiée la gestion et la collecte de l'écotaxe ? A une entreprise privée (ECOMOUV SAS). Ainsi ce partenariat public/privé permettrait à des actionnaires privés de percevoir 25% du magot ainsi collecté (soit 280 millions de rente annuelle sur les 1, 2 milliards perçus). Ben voyons ! Il faut saluer l'imagination libérale qui s'attaque à un nouveau champ de privatisation : la collecte de l'impôt. Décidément loin de "gouverner face à la finance", le souhait du gouvernement de ne pas gêner les grands groupes, voire de les servir, est de plus en plus manifeste.

 

Oui à une vrai fiscalité écologique, juste et efficace :

 

Une fois de plus, le gouvernement a reculé face à la fronde du MEDEF et de la FNSEA. Non pas parce qu'il poursuit un projet politique qui répond à l'urgence écologique, mais parce qu'il s'inquiète avant tout des actionnaires et grands patrons. Il n'y a qu'à voir l'émoi provoqué au sein du gouvernement par les bons et mavais points rendus par les agences de notation ! Pourtant des propositions existent. Le Parti de Gauche avec le Front de Gauche avait déposé une proposition de loi sur la fiscalité écologique en 2010. Notre contre-budget les a renforcées. Mais elles ne pourront être partagées par les citoyens sans une révolution fiscale. Car le prétendu ras-le-bol fiscal repose avant tout sur l'injustice de l'impôt, qui va directement dans les poches du système et dont les citoyens ne perçoivent plus la fonction redistributive, au service de l’intérêt général.


C'est pourquoi les élu-e-s de la Gauche par l'Exemple répondent favorablement à la proposition de Jean Luc Mélenchon d'une grande marche citoyenne pour une véritable révolution fiscale le 1er décembre ! Nos élu-e-s y seront !"

 

 

Texte : http://partidegauche.94nord.over-blog.com/ - Illustration : http://www.jean-luc-melenchon.fr/