Rechercher


L'Humain d'Abord !

21/09/2012 07:00

 

Que propose le Front de Gauche ?

 

Comme Jean-Luc Mélenchon nous le rappelle : "le Patriotisme c'est l'amour des siens, alors que le Nationalisme, c'est la haine des autres".  Si donc le patriotisme nous invite à la solidarité nationale, ce n'est qu'en raison de notre propension à se sentir "citoyen du monde" (dixit Karl Marx) et solidaire envers les peuples du monde, ce que nous appelons l'internationalisme... 

 

L'amour que l'on répand autour de soi est contagieux, en ce sens qu'il procure à chacun le sentiment de se sentir exister. Lorsqu'il n'y a plus d'amour, ce sont les vils instincts qui prennent la relève et la haine s'installe. Si l'on à tendance à penser, à tord, que les problèmes sont issus d'une certaine population (musulmane, juive, etc...), on oublie surtout de dire que nous sommes mélangés de part notre histoire et qu'il serait enfin temps de considérer qu'ici en France il est normal de se dire "citoyen français" dès lors que nous répondons aux valeurs inscrites sur le fronton de notre patrie Républicaine : Liberté, Egalité, Fraternité. Le Front de Gauche dans cette optique, souhaite reconnaitre le droit du sol intégral permettant d'obtenir la nationalité française à toutes personnes nées sur le territoire français.  

 

Le "Nationalisme" quant à lui, n'a pour objectif, que de répandre la haine sur son prochain et cela mène notre monde, et l'humanité qui en découle, à sa perte. L'un (le Front de Gauche), dénonce la responsabilité des banques sur cette crise financière, l'autre (l'extrême droite), préfère protéger les marchés financiers en désignant d'autres "coupables" qui ne sont en réalité que les victimes de ce capitalisme absurde qu'il entretient insidieusement. La solidarité entre les peuples demande d'instaurer un protectionnisme aux frontières en ce qui concerne les marchandises, ceci pour des raisons écologiques et sociales, mais pas concernant les individus qui devraient être libres de circuler où bon leur semble...

 

"Notre humanité collective" est ce qui est commun à chacun d'entres nous, au-delà de toutes nos différences. Quelles soient culturelles, religieuses, sociales, éthniques... Ce qui relie les individus ce sont cette Fraternité et cette Solidarité si caractéristiques des peuples qui souffrent. La politique ne doit pas être un enjeu de division entre tous, mais un formidable outil pour la construction d'une société meilleure et plus juste, où chaque personne a son rôle à jouer et où sa parole singulière est entendue et respectée. C'est la raison pour laquelle le Front de Gauche aspire à une VI République laïque, sociale et écologique, où le peuple exerçe pleinement sa souveraineté par une démocratie réellement participative en préservant ses libertés et son droit à la dignité, tout en oeuvrant à l'émancipation des individus. Ce programme nous l'appelons l'Humain d'abord ! Car nous souhaitons faire avançer l'idéal humaniste d'un monde solidaire et fraternel.

 

Solidaire, car c'est ensemble que nous pouvons grandir. C'est par l'entraide et le respect, cette Fraternité qui fait de nous des êtres civilisés, que s'ouvrent les fenêtres de notre humanité. Le rejet de l'autre ne mène à rien, si ce n'est à la division. Tous les peuples sont frères et nous nous devons, par égard à l'histoire qui nous relie, nous serrer les coudes et aider ceux qui souffrent, d'avantage que ceux qui n'ont comme ligne d'horizon que le capital et la compétition entres tous. Cette compétition qui n'a de cesse de mettre en concurrence les uns contre les autres et qui, au final, parvient à diviser pour mieux régner. En place de cette politique de l'offre, nous proposons la politique de la demande. Une politique responsable écologiquement et humainement sociale, pour que l'économie soit mise au service du plus grand nombre, pour le bien de tous et non pour le plaisir égoïste de quelques-uns. Voilà pourquoi il est essentiel de ré-orienter le débat. Voulons-nous sombrer d'avantage dans les inégalités sociales qui n'aboutissent qu'au désastre, où souhaitons-nous redonner au contraire la force de nos valeurs républicaines et humanistes en replaçant l'Humain d'Abord ?!

 

Cyprien J.

 

 

Dessin "L'Humain d'abord !" : http://www.pcf.fr