Rechercher


Millau : Professeur d'Allemand menacé d'expulsion !

13/06/2012 07:00

 

Lorsqu'un professeur d'Allemand d'origine Ivoirienne est menacé d'expulsion alors même qu'il répond à la satisfaction générale en remplissant parfaitement la fonction pour laquelle il est assigné, et considérant le nombre important de suppressions de postes dans l'Education Nationale et la demande pour ce genre de discipline, il y a injustice. Cette injustice se traduit par une volonté délibérée de laisser ce professeur, Monsieur Patrick Tiagoné du Lycée Jean Vigo à Millau, en situation irrégulière malgré les nombreuses demandes réitérées auprès des Administrations et le soutien unanime des membres du personnel de l'établissement ainsi que les élèves et les parents d'élèves.

 

C'est parfaitement indigne de notre patrie Républicaine, dont la devise est "Liberté Egalité Fraternité", qui se veut défenseur du droit de chacun de pouvoir dignement vivre de son travail et qui reconnait dans ses principes le refus de toute forme de discriminations et son attachement aux Droits de l'Homme et du Citoyen tels que définis dans la déclaration de 1789.

Ce professeur d'Allemand est contractuel depuis le mois de janvier de cette année dans l'établissement Jean Vigo, mais son titre de séjour en Allemagne a depuis expiré et il s'est de ce fait retrouvé en situation irrégulière : sans-papier. La Sous-Préfecture de Millau lui a signifié, à titre de promesse, qu'il pourrait rester à son poste jusqu'au 1er septembre seulement...

 

Face à ce constat qui ne facilite pas l'intégration de ce professeur et qui le laisse dans une situation précaire, l'ensemble des professeurs a initié une collecte de fonds pour l'aider à payer le titre de séjour de 708 euros que l'Administration lui demande. Par ailleurs, une manifestation étudiante s'est déroulée le 2 mai dernier pour le soutenir et une lettre a été écrite au président François Hollande... Monsieur Patrick Tiagoné demande humblement à pouvoir bénéficier d'un temps suffisamment long, minimum une année, pour faire les démarches qui s'imposent à la régularisation de situation et afin de faciliter son "intégration". Il souhaite vivement obtenir un titre de séjour pour continuer sa fonction d'enseignant et lui permettre de rendre visite à sa fille en Allemagne, c'est le moins que l'on puisse faire.

 

Ainsi donc, il lui serait demandé de continuer à travailler alors même que son emploi précaire doit finir dans à peine 3 mois et l'obliger à quitter la France et l'espace Shengen ? C'est véritablement mépriser l'individu et la fonction qu'il occupe. C'est résolument continuer cette politique aberrante d'immigration. C'est enfin, faire preuve d'un manque d'humanité, tout simplement. Le jeudi 07 juin, le Professeur d'Allemand était présent à la Salle de la Menuiserie, à Millau, pour expliquer l'absurdité de sa situation et les conditions difficiles qui sont les siennes et que l'Administration fait mine d'ignorer. Le Front de Gauche qui y tenait un meeting à 20h30, avec les candidats Jean-Luc Pouget et Carole Joly, a insisté sur son soutien fraternel et solidaire.

 

Nous devons rester solidaire face à ce genre d'injustice et résister au combat contre toute forme d'inhumanité !

Une pétition en ligne circule, vous pouvez y participer à cette adresse :

http://www.petitionenligne.fr/petition/pour-la-regularisation-d-un-collegue-sans-papier/2478

 

Merci à Edouard Martin du Lycée Jean-Vigo pour le soutien à cet autre professeur, Monsieur Patrick Tiagoné.

Courage et détermination...

 

Cyprien J.

 

 

Photo (de gauche à droite) : Patrick Tiagoné, Edouard Martin