Rechercher


NON au traité européen : Fin de notre souveraineté !

11/10/2012 07:00

http://www.youtube.com/watch?v=A2IHjupmYsQ

 

Voici une petite vidéo expliquant rapidement quels sont les enjeux décisifs qui découlent de l'adoption du Mécanisme Européen de Stabilité (MES) et le Traité sur la Stabilité, la Coordination et la Gouvernance (TSCG) sur l'Europe. Il est présenté le grand danger inhérent à ces traités visant à instaurer, sous les pressions de la Troïka (la Commission Européenne, la Banque Centrale Européenne, le Fond Monétaire International), une austérité à vie aux Etats d'Europe qui auront bien voulu signé. Non seulement, les Etats ne pourront plus décider de leurs budgets (de même que ceux des collectivités locales et territoriales), mais en plus, seront soumis par la fameuse "règle d'or" à des sanctions restrictives s'ils ne remplissent pas les mesures imposées. C'est une atteinte directe à nos démocraties et une volonté délibérée de soumettre les peuples aux lois et marchés de la finance. Enfin, c'est l'ensemble des valeurs de notre République qui est mise en cause et notre souveraineté nationale, telle qu'inscrite dans notre constitution française, et cela est tout simplement inacceptable !

 

Malgré les forces du "NON au traité européen", le gouvernement est tout de même parvenu à le ratifier par un vote à l'Assemblée nationale ce lundi 8 octobre 2012. Une très mauvaise nouvelle pour le peuple français (ainsi que pour les peuples européens) qui va voir le pays entrer peu à peu en récession comme d'autres pays d'Europe où les conditions sociales se dégradent de jour en jour pour creuser encore d'avantage les inégalités et installer la population dans une pauvreté généralisée. Maintenant nous sommes fixés, François Hollande en trahissant la voix du peuple français et en votant pour un traité austéritaire de droite, ne peut résolument plus se dire de "gauche". La moindre des choses aurait été de proposer un référendum sur le TSCG, car désormais notre avenir sera décidé par une commission européenne non-élue et anti-démocratique, préférant protéger les intérêts des grandes puissances fiancières à la place de ceux des peuples. Notre "République" ne veut plus dire grand chose, notre "démocratie" n'est qu'un vain mot... Lorsque le peuple français n'aura plus rien à perdre, alors peut-être ce jour-là se lèvera-t-il pour défendre son droit à l'existence !?

 

Cyprien J.

 

 

"Pour le Front de Gauche, la relance de l’économie et de l’emploi passe par :

 

- L'augmentation des salaires et des minima sociaux (le SMIC à 1 700 euros et la baisse des loyers).

 

- La mise en place d'un pôle public bancaire (au service des entreprises et des collectivités sans enrichir la finance).

 

- L'interdiction des licenciements (pour les entreprises qui font des profits).

 

- La réquisition par l'Etat et le droit de reprise par les salariés (des entreprises menacées).

 

- La fin des poursuites et du fichages ADN (contre les syndicalistes et les militants associatifs).

 

- L'abrogation de la RGPP (Révision Générale des Politiques Publiques) et un plan de redéploiement et de renforcement des services publics (éducation, santé, emploi, etc.).

 

- La planification écologique (pour la relocalisation de l'emploi, des circuits courts, la transition énergétique et la préservation de la biodiversité)."

 

 

Plus d'infos : NON au traité d'austérité, exigeons un référendum ! - http://www.lepartidegauche.fr/militer/tract/europe-non-au-traite-l-austerite-16576