Rechercher


Notre Dame des Landes : Solidarité en Aveyron !

30/11/2012 07:00

 

Occupation de mairies :

 

Le vendredi 23 novembre, la ville de Saint-Affrique voyait sa mairie investie par des opposants au projet inutile d'aéroport à Notre Dame des Landes. Les occupants, arrivés pour la plupart vers les 14h, ont été violemment dégagés par les forces de l'ordre jusqu'à environ 02h du matin. Il n'est pas acceptable d'user d'une telle violence à l'égard de manifestants pacifistes. La mairie de Millau a également été occupée le 27 novembre par une bonne 50e de personnes venues manifester leur solidarité avec les résistants de Notre Dame des Landes, contre le projet d'aéroport. Des groupes de CRS sont venus les sortir un par un d'une grande salle de réunion au premier étage où pacifiquement ils étaient assis. Les interventions se sont terminées vers 22h30 environ, alors même que certains étaient présents sur les lieux depuis 11h du matin environ. Grillades, soupe chaude, boissons et convivialité étaient au rendez-vous de cette mobilisation pacifique.

 

Le projet d'aéroport doit être avorté pour répondre aux exigences de notre temps, qui demande de toute urgence d'effectuer une transition écologique et de ne pas se laisser aveugler par un productivisme irresponsable. Aussi, les initiatives citoyennes sont les bienvenues sur tout le territoire, afin de soutenir et d'encourager les ZADistes (opposants de Notre Dame des Landes) dans leur lutte quotidienne face à la violence des forces armées qui les éprouve et à la bétise qui les anime. Nous ne lacherons pas !

 

Cyprien J.

 

 

Communiqué du Parti de Gauche :

 

"A Saint-Affrique, vendredi soir (23 novembre), des citoyens solidaires avec les expulsés de Notre Dame des Landes ont exerçés leur citoyenneté : le peuple a fait irruption dans la mairie (la maison du peuple !) et pacifiquement. Le Parti de Gauche rappelle que le fait de s'en prendre à la mairie de Saint Affrique, est consécutif du fait que le maire, par cumul des mandats est sénateur PS qui vote les lois. Alors ne jouons pas aux étonnés courroucés.

 

D'abord, cette démocratie ne serait-elle donc possible qu'avec un peuple inexistant, une fois les élections passées ? La démocratie réduite à élire ceux auxquels il faudrait ensuite obéir... De plus il n'y a eu aucun vandalisme et une opposition non-violente était revendiquée par les militants... Mais la violence de l'intervention de la police sur vingt jeunes ! Et ces 13 bus de CRS venus de Toulouse ! Soit un déferlement d'une centaine de robocops sur la petite place de la mairie (il est vrai qu'il y avait au moins 7 manifestants et observateurs présents dehors !) Quelle réaction disproportionnée ! Quel cinéma lamentable ! Peut-être afin de faire passer aux yeux de la population, les opposants pour de dangereux énergumènes, voir de potentiels terroristes ! On connait la chanson...

 

Le Parti de Gauche condamne la répression et la criminalisation des militants qui ne peuvent être tolérées comme réponse d'un gouvernement qui se dit de "gauche". Un gouvernement avec des ministres Europe-Ecologie-les-Verts, dont les militants sur le terrain soutiennent la résistance à Notre Dame des Landes.

 

Quant à l'annonce que vient de faire le gouvernement sur la mise en place d'une commission du dialogue pour Notre Dame des Landes, nous dénoncons ce qui serait plutôt une commission du monologue : car où sont le dialogue et l'écoute, alors qu'en préalable de ce dialogue environnemental, il est précisé dès ses premières lignes, qu'il n'y aura pas de remise en cause de la décision de création de l'aéroport de Notre Dame des Landes. Cette commission du dialogue n'a donc nullement pour but le dialogue, mais de faire une explication de texte sur les raisons de ce choix en faveur d'une infrastructure pensée dans les années 60.

 

Cette annonce est faite par le Premier ministre, il s'agit pourtant d'un dossier qui intéresse le ministère de l'écologie à un double titre : celui de l'écologie et celui des transports. Franchement, peut-on croire que bétonner plus de 1600 hectares de terres situées en plein bocage et zones humides permet de "conforter les initiatives en faveur du respect de la biodiversité et de la préservation des terres agricoles" comme l'assure Mr Ayrault dans ce communiqué ?

 

Le Parti de Gauche réitère son refus du projet d'aéroport (un projet de 1967 !) et appelle à poursuivre la lutte juridique et militante contre cet aéroport inutile, coûteux ; incompatible avec la transition écologique, avec une production agricole relocalisée. Le Parti de Gauche demande le retrait total des forces de police de la ZAD, préalable à tout "appaisement" et réaffirme son soutien aux opposants. Notre solidarité est totale, y compris s'il y avait des poursuites contre certains participants à l'occupation de la mairie.

 

Au fait, l'aéroport actuel de Nante-Atlantique a reçu le trophée ERA Award 2011-2012 du meilleur aéroport européen, alors pourquoi le fermer et en construire un nouveau ?!"

 

Pour le comité du Parti de Gauche sud-Aveyron,

Carole Joly

 

 

Illustration : http://pg44.lepartidegauche.fr/

Plus d'infos : Stop à la violence répressive !