Rechercher


Poussan/Sète : le projet "Hinterland" est une aberration économique et écologique !

20/07/2013 07:00

 

Communiqué du Front de Gauche 34

 

Le projet de SCOT (schéma de cohérence territorial) du bassin de Thau, contient le projet Hinterland, initié en son temps par le Conseil Régional ; il tente d’officialiser pour les années à venir l’ouverture à une spéculation immobilière débridée à Sète et dans d’autres villages. Pourquoi en effet ne pas utiliser des terrains déjà disponibles dans la zone d’activité économique de Sète, plutôt que d’aller les chercher dans des zones agricoles, en bordure de l’autoroute au nom du tout camion.

 

L’objectif premier doit être un grand projet de relance d’une activité de proximité permettant un nouvel équilibre social et environnemental, auquel les objectifs de trafic du Port doivent s’adosser pour consolider sa propre activité et envisager un développement réaliste et cohérent. L’accaparement de terres agricoles induit une artificialisation des sols qui serait une erreur irréparable et un danger pour l’avenir et les futures générations. Nous dénonçons les pratiques seigneuriales utilisées. Nous renouvelons notre proposition de « planification écologique » incluse dans le programme « l’humain d’abord », plus que jamais à l’ordre du jour pour notre Région :

 

- Elaboration des grands projets d’avenir avec la population par une réelle information, de vrais débats publics et une consultation systématique pour faire émerger l’intérêt général plutôt que des intérêts particuliers de toutes natures (pas un document de SCOT touffu et confus et une enquête publique limitée à un mois lorsque tout est quasiment décidé).

 

- Permettre la réimplantation d’une agriculture familiale permettant de proposer des produits de bonne qualité, de développer des circuits courts et donc des emplois non délocalisables : agricoles et de service (pas la destruction de bonnes terres agricoles).

 

- Protéger la lagune d’une catastrophe potentielle qui mettrait en péril les activités de pêche et de conchyliculture (pas aggraver les risques environnementaux : espaces naturels, eau)

 

- Développer les transports multimodaux pour le port en privilégiant Sète, seule capable de proposer cette diversité : rail, canal, mer, route (non le choix de la proximité de l’autoroute, à Poussan, excluant les autres moyens de transport)

 

On peut gagner !

 

Le syndicat mixte du Bassin de Thau présidé par le Maire UMP de Sète a voté pour ce projet aberrant, à la majorité ; plusieurs collectivités et instances ont quant à elles voté contre : Section régionale de la conchyliculture et Comité régional de la pêche (contre Hinterland), Conseil Général 34 (avis défavorable à tout le Scot), Thau Agglo...nous appelons les citoyens à intervenir, y compris pour demander à chaque Conseil municipal concerné de bloquer par son vote le projet, tout en soutenant la résistance du collectif « non à Hinterland » qui, depuis plus de 2 ans, se bat pour imposer un débat public et une réflexion plus globale sur l'avenir de nos territoires.

 

Ensemble, nous pouvons inverser le vote final du syndicat mixte, et mettre en échec le projet Hinterland. Sur le bassin de Thau aussi, et en Languedoc-Roussillon : la finance dehors, l’humain d’abord !

 

Coordination Front de gauche 34

 

 

Texte et image : http://www.fdg34.fr/index.php/post/2013/07/13/Poussan/S%C3%A8te%3A-LE-PROJET-%C2%AB-HINTERLAND-%C2%BB-EST-UNE-ABERRATION-ECONOMIQUE-ET-ECOLOGIQUE