Rechercher


Prendre Conscience de sa richesse intérieure

01/01/2013 07:00

 

Nouvelle année, nouveau monde :

 

"OUI nous sommes arrivés à la fin d'UN monde et non à la fin DU monde.

Non pas à la fin de notre ère technologique qui, si on n'en abuse pas, nous facilite le quotidien. Qui voudrait jeter son portable multi-tâches ou revenir au lavage à la main de nos aïeules ou encore à l'information diffusée sur une unique chaîne de télévision ?

 

Alors, quel est ce monde qui se meurt ?

 

Notre monde est avant tout constitué d'individus, c'est vous, c'est moi... Dans la deuxième moitié du XXe siècle, nous sommes allés à grands pas vers notre environnement, autrement dit l'extérieur. Mais dans ce nouveau monde que nous avons la chance de pouvoir construire, nous allons découvrir l'intérieur : pas seulement la constitution de notre corps, pas seulement nos états "psychologiques" mais ce qui réellement nous anime, nous fait Vivant.

 

Il suffit simplement de nous regarder tels que nous sommes, et non tels que nous voudrions être ; puis cesser de nous plier à la norme, au formatage qui nous a façonnés, socialement acceptables. Ces formatages nous emprisonnent comme ils emprisonnent nos dirigeants politiques ! Sortons de nos habitudes et de notre conservatisme. Cette nouvelle année nous offre ce merveilleux cadeau : le changement des Consciences.

 

Chaque homme, chaque femme peut prendre Conscience de sa propre richesse intérieure : se libérer des modèles ; sortir du moule pour exprimer qui il Est dans sa nature propre ; suivre l'élan de son coeur. En effet, nous sommes riches non pas de "nos euros" mais de tout ce qui vibre dans nos coeurs, de tous nos échanges quotidiens et de toutes nos émotions si humaines. Il faut du courage pour affirmer sa différence, mais le résultat est l'acceptation de toutes les différences et la vision des richesses de l'autre.

 

Un "Vivre Ensemble" harmonieux passe nécessairement par cette prise de conscience que cette différence est la vraire richesse de l'Humanité, et que l'Equité découlera forcément de cette reconnaissance et de cette acceptation. Mais la Conscience de soi ne s'établit pas par le décret, elle n'est pas du ressort du politique. Cette Conscience de soi se construit avec le temps bien souvent sous la pression de la souffrance et des désillusions...

 

Alors je vous souhaite une merveilleuse année pour que vous vous aimiez et vous découvriez tels que vous vous ressentez."

 

Dominique Abel et Yves Guillaumont