Rechercher


Qu'est-ce que la République ?

04/06/2012 07:00

 

Voila une question toute simple, mais qui pourtant n'est pas toujours facile à répondre.

 

Bien peu de gens peuvent se targuer d'en définir le sens, tant le mot "République" est aujourd'hui mis à toutes les sauces. Tantôt désignant l'expression de notre territoire, tantôt représentant certains fondamentaux liés à l'histoire de notre pays... Nous allons débroussailler un peu le terrain et offrir une définition simple mais non exhaustive, à la fois claire et précise de ce que veut sous-entendre ce mot si mal compris de nos contemporains, sans toutefois prétendre aborder tous les aspects de la question...

 

Si nous prenons la définition de Wikipédia, il est précisé qu'"une République est un régime politique sans monarque". Selon le Petit Larousse, ce serait "une forme d'organisation politique dans laquelle les détenteurs du pouvoir l'exercent en vertu d'un mandat conféré par le corps social".

 

Est-ce réellement le cas dans notre pays ? Nous pouvons clairement avançer que non. Nous avions les Rois et Reines dirigeant des Royaumes, les Empereurs dirigeants des Empires, nous avons aujourd'hui les Présidents-monarques qui exerçent un pouvoir sur les pays. Même si, normalement le pouvoir est en réalité exerçé par un Parlement ou une Assemblée Léglislative, nous voyons bien que les décisions sont prises bien souvent sans l'assentiment du peuple et en bafouant l'accès à la démocratie Participative puisque la démocratie directe n'est pas représentée. Aussi, nous n'avons de République que le nom. Rappellons-nous d'ailleurs, que Napoléon Bonaparte lui-même se considérait comme un Républicain...

 

Quelle est l'histoire ?

 

Sachons dans un premier temps que le mot République désigne, selon son étymologie, la "chose publique" (Res-Publicae). Jean-Jacques Rousseau, en son temps, considérait l'importance de la souveraineté du peuple dans l'exercice du pouvoir et pour cela, basait sa réflexion sur l'idée même d'une société démocratique s'appuyant sur le Contrat Social. Ce philosophe de l'Esprit des Lumières, tentait ainsi par ce contrat de définir la place du citoyen au sein de la société et le pouvoir exerçé par celui-ci, sur lui-même mais sans en perdre sa légitime liberté.

 

La République, à ses origines, pouvait tout à fait représenter un état qui par l'entremise du Sénat (étymologiquement : conseil des anciens) exerçant un pouvoir législatif, permettait au peuple de s'entendre sur ceux qui allaient les représenter, par voie électorales. C'est encore le cas aujourd'hui, théoriquement, dans notre pays. J.J. Rousseau n'était d'ailleurs pas satisfait de ce mode de fonctionnement qui laisser croire au peuple qu'il était souverain le temps d'une élection démocrative, puis le renvoyait dans le servage une fois celle-ci déroulée... Enfin, la République pouvait également être représentée par le peuple lui-même, à l'issu d'un tirage au sort. C'est le cas dans certains pays, où les lois et décisions parlementaires sont décidées par le peuple lui-même.

 

Malgré tout, il s'agit de comprendre que par définition, une République n'est pas forcément démocratique, mais correspond parfois à des régimes politiques tels que certaines monarchies-parlementaires (le pouvoir au Parlement) ou encore des oligarchies (le pouvoir à une classe dominante minoritaire). Toutefois, la souveraineté populaire demande à ce que le pouvoir soit démocratique, or comment établir les bases d'une République devant s'opposer aux régimes monarchiques et oligarchiques, si celle-ci ne tient pas compte de la démocratie ? Voila pourquoi, il s'agit de re-définir ce qu'est la République que nous voulons voir emmerger... A nous, de refonder celle-ci : le Front de Gauche pour cela se positionne pour une VI République !

 

En France, notre République est naît de la Révolution Française de 1789, qui a permis de mettre fin à l'Ancien Régime et d'instaurer la fin des privilèges notamment en nous léguant la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789, qui fut reprise en 1793 afin de mettre d'avantage l'accent sur la laïcité : Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1793. Mais ce n'est qu'à partir de la 3e République que le pays adoptera officiellement la devise "Liberté, Egalité, Fraternité", qui si elle est très mal appliquée de nos jours, reste tout de même la fierté de nos compatriotes...

 

Enfin, nous pouvons établir une liste des différentes "Républiques" qu'a connu la France dans l'histoire :

La 1ere, de 1792 à 1804 - la 2e de 1848 à 1852 - la 3e de 1870 à 1940 - la 4e de 1946 à 1958 - la 5e de 1958 à nos jours.

 

Cyprien J.

 

 

Illustration en début d'article : logo de la République Française