Rechercher


Saint-Affrique : Collectif résistance au traité budgétaire

27/09/2012 07:00

 

"Un Collectif de Résistance au traité budgétaire européen vient de voir le jour à Saint-Affrique. Réunissant des militants du Front de Gauche (Parti Communiste, Parti de Gauche), des syndicalistes (FSU, Sud-Solidaires, CGT) et des membres d'ATTAC, ce collectif répond à l'urgence de la situation : l'Assemblée puis le Sénat sont en effet mis en demeure par le gouvernement, sous prétexte de ne pas affaiblir l'autorité du nouveau Président, de ratifier d'ici le 4 octobre prochain ce traité plus familièrement connu sous le nom de « Traité Merkozy », signé début mars 2012 par le Président N. Sarkozy et la Chancelière allemande A. Merkel.

 

Encore connu sous l'abréviation « TSCG » (Traité pour la Stabilité, la Coordination et la Gouvernance), rappelons que derrière ces termes dignes de la Novlangue des tyrans mis en scène par G. Orwell dans son roman « 1984 », ce traité impose à toute l'Europe l'austérité à perpétuité et la soumission à la finance. La politique budgétaire de chaque Etat ne sera plus décidée par les gouvernements élus par les peuples mais sera soumise au diktat de la Comission européenne. Au nom de la rigueur (la fameuse « Règle d'or » de Sarkozy limitant l'endettement d'un état à … 0,5% de son produit intérieur brut), les services publics, les politiques de solidarité, la protection sociale et les mesures en faveur de l'environnement seront sacrifiés. Et si les Etats ne se soumettent pas, des sanctions financières seront appliquées par la Cour européenne de Justice, ce qui aggravera encore plus les difficultés des peuples à l'image de ce que subissent déjà Grecs, Portuguais et Espagnols !

 

Comment s'y retrouver ? Alors que l'actuel Président s'était engagé avant les élections à renégocier de fond en comble le traité, l'affrontement promis contre les maîtres de la finance a accouché fin juin d'un « pistolet à eau contre un rhinocéros qui charge » selon l'expression du prix Nobel d’économie, Paul Krugman. L'hypothétique « Pacte de Croissance » sur lequel le gouvernement s'appuie pour justifier la ratification du traité sera vite remis en cause par les effets nocifs du traité lui-même sur la croissance et l'emploi, alors que ce dernier traité n'a subi, lui, aucune modification, pas même une virgule ! Voilà donc les députés de gauche sommés de joindre leurs voix à celles de la droite, validant ainsi ses choix à postériori tandis que l'électorat populaire qui avait mis son espoir dans le changement en chassant Sarkozy, se voit contraint de gober la potion austéritaire alors qu'il n'en peut plus de subir restrictions, chômage et misère, quel comble ! Faut-il être aveugle et inconscient à ce point pour persister comme les ténors du P.S. et du gouvernement dans cette incohérence suicidaire ?

 

Heureusement, des voix s'élèvent dans la Majorité pour dénoncer la forfaiture ; dernièrement le choix du Conseil fédéral d'Europe Ecologie - les Verts contre la ratification du traité montre que tout est encore possible. Mais seule une vaste mobilisation populaire comme celle de 2005 qui avait rejeté le projet de Constitution Européenne lors du référendum peut arrêter un nouveau viol de la République ! Afin de permettre aux citoyens de s'emparer à nouveau du débat sur les dispositions et les conséquences du traité, et afin d'exercer leur souveraineté, un nouveau référendum s'impose, 72% des Français y sont favorables ! Notre Collectif mettra tout en œuvre pour favoriser la popularisation du texte du traité et faire entendre à nos élus l'exigence d'un référendum.

 

Comme partout en France cette semaine plusieurs initiatives ont eu lieu (Millau, Rodez) avant le grand rendez-vous du 30 septembre à Paris. Un départ collectif de l'Aveyron est prévu, pour tous renseignements et inscriptions contactez le 05 65 69 55 00 ou le 06 30 32 57 17. Sur le plan local, nous vous donnons rendez-vous au Forum d'information qui se tiendra Place de la Mairie de Saint-Affrique samedi 29 septembre à partir de 10h.

 

Pour toute question, suggestion, signature de pétition etc..., vous pouvez contacter le Collectif à l'adresse électronique suivante : collectifresistance.staffrique@laposte.net "

 

Pour le Collectif, François Bryant

 

 

Plus d'informations :  www.stopausterite.org

Photo : réunion du collectif à Saint-Affrique