Rechercher


Saint-Affrique : Coordination Front de Gauche

31/01/2013 07:00

 

Lundi 21 janvier, une décision a été prise lors d'une réunion du Front de Gauche, à Saint Affrique (12), où étaient réunis des militants du Parti Communiste Français (PCF), tout autant que ceux du Parti de Gauche (PG) ou encore des non-encartés participants tout simplement à la dynamique du Front de Gauche. Cette décision adoptée à l'unanimité consiste à établir sur Saint-Affrique, une coordination Front de Gauche, dans un souci d'ouverture et d'échange eu égard aux citoyens susceptibles de rejoindre le mouvement, afin de faciliter la prise de contact mais également pour préparer d'éventuelles actions militantes et ainsi se donner les moyens d'une plus grande visibilité sur le terrain.

 

En effet le Front de Gauche, dont la particularité principale est de regrouper tout autant des militants politiques engagés dans un parti (Parti Communiste Français, Parti de Gauche, Gauche Unitaire, Fédération pour une Alternative Sociale et Ecologique, République et Socialisme, Convergence et Alternative, Parti Communiste des Ouvriers de France, Gauche Anticapitaliste, les Alternatifs) que d'autres non-encartés, a besoin de se faire connaitre d'avantage et montrer qu'il est possible à chacun d'y apporter sa contribution participative. Beaucoup de citoyens, pour des raisons qui leur sont propres et dont nous devons en respecter la teneur, ne souhaitent pas intégrer un parti politique mais espèrent tout de même prendre part aux décisions et/ou être tenus informés de ces dernières. C'est la raison pour laquelle, il a été désigné 3 responsables de cette coordination Front de Gauche, représentant respectivement le Parti Communiste Français (François Bryant), le Parti de Gauche (Georges Courbot), et les citoyens non-encartés (Bernart Pialat). Ceci étant spécifique à leur présence effective dans la région du Saint-Affricain...

 

A l'issue de cette réunion, il a été convenu de mettre en place cette coordination dans l'intérêt même du Front de Gauche, sans en faire une "structure" dans le sens propre du terme, afin de ne pas effrayer ceux qui n'en sont pas forcément demandeurs et qui envisagent leur engagement politique d'une manière plus "libre". Le temps est venu de faire du Front de Gauche, un "Front du Peuple" ouvert à chaque initiative citoyenne ayant pour objectif une transformation radicale et concrête de notre société, tant sur le plan social qu'écologique. Nos idées doivent avançer dans le creuset démocratique où l'implication populaire tient lieu de soufflet, en ces temps difficiles où la résignation est bien présente en raison de politiques politiciennes qui n'en finissent pas de décevoir, au point que beaucoup se désintéressent définitivement du combat politique et préfèrent ne plus s'en soucier (sans penser un instant que ce faisant, ils laissent les décisions à prendre aux mains de ceux qui n'hésitent pas à en tirer un profil personnel)...

 

S'engager au Front de Gauche, c'est avant tout permettre de faire avançer les idées et valeurs progressistes d'une gauche qui souhaite redonner le pouvoir au peuple en établissant une rupture avec les politiques d'austérité et le système capitaliste, dont le productivisme aveugle est la conséquence directe, menant à une misère sociale toujours plus grande et creusant d'avantage les inégalités. C'est aussi, prendre conscience qu'il s'agit d'être responsable de l'éco-système dont dépend notre Humanité et que par voie de conséquence, nous avons un intérêt commun à oeuvrer ensemble pour le bien de tous. Une révolution citoyenne est donc nécessaire, si nous voulons mettre fin aux institutions de cette cinquième République pour en instaurer une VIe, démocratique et participative par la convoquation d'une Assemblée Constituante.

 

Les citoyens doivent reprendre le pouvoir sur leur vie. Ils doivent ré-occuper l'espace public, se sentir acteur des décisions à prendre dans l'intérêt de chacun. Le Front de Gauche est donc bien un outil parfaitement adapté à ce formidable élan d'implication citoyenne et, dès lors, il constitue le moyen alternatif par lequel il est possible de vraiment changer les choses. La coordination Front de Gauche de Saint-Affrique, répond en cela à un réel besoin d'inviter chaque citoyen à participer à l'élaboration d'un monde plus juste et plus Humain, sans distinction d'aucune sorte et par la richesse du débat d'idée qu'il convient d'alimenter afin de prouver qu'une autre politique est possible.

 

Cyprien J.

 

 

Plus d'infos : http://www.placeaupeuple2012.fr