Rechercher


Sortie de l'OTAN

17/01/2013 07:00

 

Quel est le constat ?

 

Les interventions guerrières dirigées par l'OTAN (Organisation du Traité de l'Atlantique-Nord) menacent la paix dans le monde et bafoue la souveraineté des états. Les nombreux exemples ne manquent pas, de l'intervention militaire en Lybie en mars 2011, celle de l'Irak en 2011, d'Afganistan en 2001, du Kosovo en 1999, en Syrie, en Somalie, au Pakistan, en Serbie, etc... l'OTAN n'hésite pas à user de la force pour soumettre ses directives aux états qui ne répondent pas aux exigences de sa suprématie. La relation transatlantique des Etats-Unis avec l'Union Européenne, se traduit par une subordination de la sécurité européenne à la stratégie militaire de l'OTAN, qui bien loin de vouloir rétablir la paix et faire respecter le droit international, use de sa toute puissance pour imposer sa présence et se substituer à l'ONU (Organisation des Nations Unies). 

 

Créé en 1949 après la seconde guerre mondiale, l'Alliance prétend assurer la sécurité des pays membres mais également de l'Europe libérale, en raison de la menace soviétique notamment. En réalité, l'OTAN envisage une domination mondiale par l'exercice du pouvoir de la dissuasion et de l'intervention militaire de grande ampleur. En cela, elle répond bien à la logique impérialiste de ceux qui pensent qu'il s'agit de s'imposer par la force sans avoir recours aux décisions des peuples concernés. En 1966, la France sous Charles-de-Gaulle quitte le commandement militaire intégré de l'OTAN, prétextant vouloir préserver la souveraineté de la nation, mais y demeure malgré tout comme un simple membre, jusqu'en 2009 où elle ré-intègre ses rangs respectifs...

 

Que propose le Front de Gauche ?

 

Il s'agit de sortir sans plus attendre de cette organisation impérialiste et redonner à l'ONU les moyens d'agir en faveur de la paix internationale et du respect des droits de l'homme. Il est impératif pour cela de faire respecter le droit international, alors même qu'il est constamment bafoué par les Etats-Unis, dont le président Obama a obtenu un prix nobel de la paix (comble de l'absurde). Parceque le Front de Gauche plaide en faveur de la paix et de la souveraineté des peuples, nous ne pouvons cautionner les violences perpétrés par les forces guerrières de l'OTAN sur des populations innocentes (l'intervention en Afganistan en est un exemple) afin de s'approprier les richesses des pays (rappellons-nous la guerre du pétrole en Irak). Nous devons aller vers une dissolution de l'OTAN (ce dernier ne facilite aucunement les rapports diplomatiques avec la Russie), et permettre à l'Europe de garantir sa propre défense sans être sous la tutelle des Etats-Unis.

 

Souhaitons-nous continuer à être entraîné constamment dans des conflits armés qui ne nous sont pas profitables et participer à cette démarche néo-colonialiste qui revient à prétexter des "menaces terroristes" ou "affronts démocratiques," pour lancer des interventions militaires et finalement mettre la main sur des ressources naturelles et préserver l'économie de la "plus grande puissance au monde" qui... décline d'année en année ? Avons-nous besoin de rester sous le joug des Etats-Unis et être co-responsable des maux qu'ils infligent aux autres pays dans le monde ? Si nous souhaitons une politique de la paix, il est alors nécessaire de sortir de l'OTAN et d'oeuvrer à sa dissolution : Ce n'est qu'à cette condition que nous pourrons retrouver notre dignité et penser une autre manière d'envisager les relations internationales.

 

Cyprien J.

 

 

Illustration "Non à l'OTAN" : http://www.mvtpaix.org/boutique/achat/produit_details.php?id=101