Rechercher


Villefranche de R. : Monsieur le Maire-monarque...

29/05/2013 07:00

 

Lettre ouverte au Conseil Municipal de Villefranche de Rouergue, sous couvert de Monsieur le Maire :

 

"Vendredi 10 mai 2013, le Tribunal de Grande Instance de Rodez a prononcé la liquidation du Foyer des Jeunes Travailleurs de Villefranche. Celui-ci doit fermer fin mai. Quasiment au même moment, un FJT ouvre ses portes à Figeac ! Tant mieux pour les Figeacois ! Mais alors pourquoi ce qui est bon pour Figeac serait-il mauvais pour Villefranche ?

 

Mardi 7 mai, M. le Maire disait "attendre la décision du Tribunal avant de proposer des pistes" et par voie de presse, le jeudi 23 mai, nous avons appris que la municipalité " a pris les choses en main pour trouver des solutions". Alors nous avons regardé de plus près ces "solutions".

 

Malheureusement, il n'y a rien de concret ! En effet :

 

- Qui signifie "avoir un oeil sur tout le personnel" ? Les accompagner à Pôle Emploi ?

- Quelles "solutions temporaires pour l'hébergement d'urgence" ? Leur donner jusqu'au 31 mai pour faire leur valise ? Et à l'avenir, à Villefrance, qui proposera ce service d'hébergement pour les futurs demandeurs ?

- Quant au portage de repas plus connu sous le nom "Le Toupinou" effectué jusqu'alors par le FJT, on apprend que les bénéficiaires des communes alentours sont exclus de la proposition et n'ont qu'à se débrouiller avec leur maire ? Pour les villefranchois, le portage des repas serait confié  un prestataire privé ? Ne pourrait-on pas envisager que ce service soit intégré à un grand service public de restauration où la municipalité pourrait maîtriser, contrôler la qualité de la nourriture servie dans les écoles, les hôpitaux, aux personnes âgées... ?

 

Mais que vaut cette gestion qui sacrifie l'hébergement de jeunes travailleurs, pour un déficit de quelques milliers d'euros, et dans le même temps, engloutit plus d'un million d'euros publics dans une fontaine inutile et 300 000 de plus pour surveiller de près les citoyens ? Et pour financer tout cela, on apprend par voie de presse, que M. le Maire a déjà projeté de vendre "la Douve", le site de l'ancien collège, avant même que le conseil municipal ne se soit prononcé ! Et la démocratie ? ...

 

Assez de marchandage ! Assez de connivence !

 

Le patrimoine de la commune ne vous appartient pas et vous avez des comptes à rendre aux citoyen(es) villefranchois(es). Le site de la Douve bénéficie d'une situation géographique et stratégique prvilégiées. Un bon projet à coup sûr relancer l'activité du centre ville. Le donner à un promoteur est une grossière erreur. Ce n'est sûrement pas en créant une résidence de luxe pour riches que le centre ville va revivre ! Nous vous suggérons une piste : n'y a-t-il pas des secteurs d'activités (CAF/centre social) porteurs d'emplois actuellement en recherche de locaux ?

 

Dans le même registre, l'immeuble actuel du Centre Social serait-il l'objet d'un conflit d'intérêt ? Mais que signifie tout à coup cette frénésie à vouloir solder notre patrimoine social ? L'hôpital n'avait-il pas, en sont temps, racheté la charité ?"

 

Le 27 mai 2013, Le Front de Gauche de Villefranche

 

 

Illustration : http://grasseatous.viabloga.com/news/eau-le-maire-de-grasse-associe-l-opposition-quand-tout-est-decide